+33 (0) 1707 60659
info@busesdepulverisation.fr
Accueil  Sur

 

Chapitre 3: Débit.

Toute buse de pulvérisation produit un certain débit à une pression différentielle donnée. La pression différentielle est la différence entre la pression du liquide dans le tuyau juste avant sa sortie et la pression du réservoir à pulvériser. Il est donc important de compenser s’il y a des pertes de charge, et si le réservoir est pressurisé.

Le débit produit par une buse peut être calculé avec la formule suivante:

flow rate equation

Q= Débit

K = Coefficient de la buse

P = Pression différentielle de la buse

n =  Valeur constante dépendant de la forme du jet.

Le coefficient K est propre à chaque buse et apparait dans les tableaux de données des buses.

Pour beaucoup de buses  n = 0,5 ce qui rend le calcul plus simple.

Cette formule est utilisée pour toutes les buses, ce qui en fait, est une erreur pour certaines buses. En particulier pour les buses non spirales produisant un jet de forme cône plein et pour les buses à cône plein et angle large qui ont un exposant n de 0,46 ou 0,44.

Attention de s’assurer que le coefficient K est exprimé pour la bonne unité. En effet, il ne serra pas le même si P et Q sont en système métrique que s’ils sont en mesures Anglo-Saxonnes. Il y a un K différent pour chacun de ces systèmes de mesure. Il doit donc faire l’objet d’une attention particulière.

densité

Si le fluide pulvérisé est plus lourd ou plus léger que l’eau, il faut pondérer le calcul du débit en fonction. Les liquides plus lourds auront un débit plus faible que l’eau, et vis versa.

specific gravity vs flow rate equation

Q1 = Débit pour un liquide de SG1

Q2 = Débit pour un liquide de SG2

Les débits indiqués dans les tableaux sont pour l’eau. On peut obtenir le débit des autres liquides en utilisant l’équation ci-dessus et en remplaçant SG1 par 1 (pour l’eau) et en utilisant le Q1 du tableau. 


specific gravity equation rearrange

Il est intéressant de noter que la pulvérisation d’un liquide plus lourd que l’eau contiendra moins de produit, mais que cette pulvérisation sera plus lourde. Ce qu’on peut voir dans l’équation ci-dessus ou 1 est le SG1 de l’eau.  

Suivant: Chapitre 4 – Taille des gouttelettes. 

Un guide pour les propriétés de pulvérisation.