+33 (0) 1707 60659
info@busesdepulverisation.fr
Accueil  Sur

 

Buses pour la dépollution des gaz

Caractéristiques techniques  - Nettoyage humide ou à sec ?

Nettoyage humide

Le nettoyage humide consiste à saturer le flux de gaz avec une pulvérisation liquide. Le liquide pulvérisé réagit chimiquement au contact du gaz pour que les substances indésirables soient éliminées.  Par exemple, un coulis de chaux pulvérisé dans un gaz de fumée d'échappement provenant d'une centrale électrique va réagir avec le dioxyde de soufre et l’éliminer.

L’utilisation de  buses à fine atomisation est souhaitable quand la surface à pulvériser est importante, mais aussi quand la vitesse de déplacement du gaz est rapide. Comme les petites gouttelettes sont moins dynamiques, il arrive souvent que les vaporisations entièrement composées de petites gouttelettes soient  emportées rapidement par des flux de gaz mobiles et ne parviennent pas à certains endroits.  Pour cette raison,  des buses avec un large spectre de gouttelettes sont utiles.

Nettoyage à sec

Le nettoyage à sec consiste à pulvériser de toutes petites quantités de liquide dans le flux de gaz, mais le volume de liquide pulvérisé est limité à ce qui peut s'évaporer du flux de gaz. Donc le gaz reste « sec ». Ca peut être nécessaire quand la contamination par du liquide nettoyant n'est pas souhaitable.

Un flux de gaz rapide peut balayer les très fines gouttelettes avant qu'elles ne puissent réagir ou s'évaporer et ainsi contaminer le gaz.  En revanche, si les gouttelettes sont trop grosses elles peuvent mettre trop de temps à s'évaporer et également contaminer le gaz. Un équilibre doit être trouvé entre le taux d'évaporation et la quantité de fluide pour une pulvérisation cohérente. 

Paramètres techniques

Buses pour la dépollution des gaz