+33 (0) 1707 60659
info@busesdepulverisation.fr
Accueil  Sur

 
Electric-nozzles-Banner-Food-Image

Buses pour les pulvérisations précises dans l'industrie de la boulangerie

La pulvérisation de précision de petites quantités dosées de liquide est une application courante dans l'industrie alimentaire. Il existe deux types de buses de pulvérisation qui permettent une pulvérisation de précision: atomisation à l'air et à commande électrique.

Buses électriques

La buse à impulsions hydroélectriques est équipée d'une électrovanne intégrée qui permet de régler rapidement le cycle marche-arrêt de la buse. L'électrovanne est positionnée à l'intérieur de la buse de sorte qu'elle soit très proche de l'orifice. Cela signifie que le temps de réaction du système d'arrêt est incroyablement rapide. La buse peut être arrêtée et mise en marche jusqu'à 150 fois par seconde.

En plus des buses de pulvérisation à modulation électrique, SNP peut également fournir le matériel et le logiciel de commande des buses. Le panneau de commande FlexFlow est un boîtier prêt à l'emploi conçu pour un contrôle précis de la pulvérisation. De plus, nous pouvons concevoir et construire tous les collecteurs de pulvérisation nécessaires pour positionner correctement les buses. En combinant les buses EHP(i), le panneau de commande FlexFlow et les collecteurs de pulvérisation, on obtient un système de pulvérisation complet et précis.

Débits variables (modulation de largeur d'impulsion - MLI)

Avec des temps de cycle aussi rapides et réactifs, l'Hydropulse Electrique peut faire varier le débit de la buse sans faire varier la pression du fluide. Ceci est obtenu en pulsant la buse très rapidement (MLI). Ainsi, par exemple, un demi-débit pourrait être obtenu en ayant un temps de cycle de 0,05 seconde en marche à 0,05 seconde en arrêt. Cela réduirait de moitié le débit total à n'importe quelle pression donnée. Grâce à la rapidité du cycle marche-arrêt, la pulvérisation résultante reste très uniformément répartie, même en ciblant les convoyeurs à grande vitesse.
Pluse width modulation spray control

Avec une buse hydraulique normale, le débit de la buse ne pouvait être contrôlé qu'en faisant varier la pression du fluide. Toutefois, cela modifiera d'autres caractéristiques importantes de la pulvérisation, comme la taille des gouttelettes. Lorsque des débits variables sont nécessaires en raison, par exemple, de gammes de produits différentes, il n'est pas toujours possible d'obtenir l'écart requis avec une buse hydraulique. Cela signifierait un changement de buse entre les séries de production. L'HydroPulse Electric permet d'utiliser les mêmes buses malgré des exigences de dosage variables.


  

Atomiseurs d'air

L’industrie alimentaire fait régulièrement appel à des pulvérisations très précises de petites quantités de produits. Les atomiseurs d’air de la série XA sont conçus pour cela. L’atomisation du produit à pulvériser est faite par une adjonction d’air comprimé (ou autre gaz). L’utilisation de l’air comprimé comportent plusieurs avantages dans le domaine de l’industrie alimentaire.

1-    Très bas débit de liquide atomisé à basse pression.  Ce qui est impossible en pression directe (sans fluide auxiliaire sous pression).

2-     La série XA peut être équipée d’un système automatique marche/arrêt commandé par air comprimé, ce qui permet des pulvérisations très précises et très courtes. Cela peut être très utile pour pulvériser des produits circulants sur convoyeur de façon discontinue.

3- Le niveau d’atomisation peut être réglé indépendamment de la pression.

La série XA permet grande nombres de configurations.

Plus de précisions en cliquant sur l’icône ci-dessous.

 xa air atomising nozzles

Les atomiseurs de la gamme SAM permettent un contrôle encore plus pointu, Ces pulvérisateurs ont une seconde entrée d’air permettant de régler la forme du jet. Ce qui signifie que l’on peut agir à la fois sur la forme du jet et sur l’atomisation en régulant la pression des deux arrivées d’air comprimé. 

SAM Air Atomising Nozzle

Accurate coverage 

Getting a coating spray precisely on target is of vital importance.  With over-spraying potentially expensive coatings are wasted or worse may contaminate areas where they are not needed.  With under-spraying the coating will not be complete and this will affect product quality.  So ensuring the emerging spray is of the correct angle and that it remains consistent along a spray line is clearly of the upmost importance.

On the face of it ensuring spray remains on target is a matter of simple trigonometry.  The spray angle of the nozzle can be used to calculate where the spray will be at a given distance from the target.  Then by using basic trigonometry the correct height of the bar can be determined to ensure coverage.  There are, however, several points to consider over and above a simplistic basic trigonometry calculation.

1- Sprays are not even.  Most sprays do not deliver their fluid evenly along the pattern line.  In fan spray nozzles there will tend to be a tapering of fluid distribution towards each end of the spray.  As such, sprays may need to be overlapped to ensure a consistent spray.

spray bar overlapping

2- Spray angles vary a bit with pressure.  For many nozzles this variation is quite minor but the spray angle shown in a nozzle datasheet is never 100% constant for all pressures.  As pressure increases internal 'whirl chamber' full cone type nozzles will see their spray angle decrease.  Conversely, though most flat fan nozzles will see their spray angle increase with increase pressure.  Air atomising nozzles will have a more complex relationship between spray angle and pressure as both fluid and air pressure will affect the spray shape.

3- Fluid properties will affect the spray angle.  The spray angles given in nozzle datasheets will be for water.  If spraying fluids with different specific gravities, viscosities or surface tensions to water then the spray angle delivered may vary.  For more viscous fluids the spray angle tends to decrease but it is hard to give hard and fast rules as to how much by.  The increased viscosity will also affect the spray distribution as the ability to form fine droplets is impaired.

4- Gravity.  Most nozzles will only maintain an approximate geometric shaped pattern at a distance of 300mm from the nozzle.  After this point, particularly for finely atomised sprays, the pattern tends to be drawn in by the effects of gravity.  For many spraying applications the target will be close enough to the nozzle to ignore this effect but for some this many not be possible.  As such, the coverage calculation and the spacing of nozzles on the spray bar may need to take this effect into account.

Applications Clés

Défis Clés