+33 (0) 1707 60659
info@busesdepulverisation.fr
Accueil  Sur

 
 

Débit faible a très haute pression.

Le procédé de séchage par pulvérisation exige qu'un débit relativement faible de liquide soit vaporisé dans un flux d'air chaud, pour que l'évaporation recherchée puisse se produire.  Si la vaporisation contient trop de liquide, alors il va simplement se déposer par gravité sur le bas de l’enceinte et mouiller la poudre qui a été déposé. En même temps, il est souhaitable d'avoir un fluide bien atomisé pour élargir la surface au contact de l'air chaud et donc améliorer le taux d'évaporation.

Le problème est que ces deux points sont contradictoires.  La capacité d'une buse à atomiser un liquide est proportionnelle à la pression du fluide à pulvériser. Plus la pression est élevée, meilleure est l'atomisation mais aussi plus la pression est élevée, plus le débit est grand.

Ce dilemme a conduit à la conception de buses de séchage spéciales  qui produisent une atomisation élevée à faible débit. Les buses BETE de la gamme TD sont une déclinaison des buses standards axiales. Le fluide est dissocié dans une chambre de turbulence avant sa sortie par l'orifice. La chambre de turbulence  de ces buses spéciales pour le séchage, est conçue pour maximiser l'atomisation au détriment de la vitesse d'écoulement.  

Twist and dry nozzles

Par nécessité ces buses fonctionnent à des pressions très élevées, car c'est ce qui donne au fluide l'énergie nécessaire pour une atomisation efficace. Fonctionnant à des pressions si élevées leur conception représentait un vrai challenge en terme de durée de vie. 


Paramètres techniques

Type de buses de séchage